Comprendre les niches fiscales

Le dispositif de défiscalisation français est une opportunité, offerte aux contribuables, d’investir dans les petites et moyennes entreprises et de soutenir ainsi leur développement.

Comment concrètement défiscaliser ? Faut-il utiliser un dispositif IR ou PEA ? Finple fait le point.
=> Découvrez les entreprises éligibles.

 

Pourquoi investir dans des sociétés non cotées ?

3 bonnes raisons d’acheter des parts dans des PME françaises non cotées :

  • Accéder à des rendements pouvant être importants.*
  • Diversifier son patrimoine.
  • Réduire son IR de 18 % du montant de l’investissement ou bénéficier d’exonération sur les plus-values.
* Possibilité de perte totale ou partielle du capital.

Quelles sont les différentes possibilités pour défiscaliser ?

Si vous souhaitez soutenir la croissance française en devenant actionnaire d’entreprises non cotées, tout en bénéficiant d’avantages fiscaux, deux solutions s’offrent à vous :

  1. Défiscaliser à travers le dispositif de l’IR;
  2. Bénéficiez d’avantages fiscaux en investissant à travers un PEA.

IR – défiscaliser via l’impôt sur le revenu

Le dispositif IR-PME permet de déduire 18% du montant de l’investissement sur son IR  lors d’une souscription au capital d’une PME. 

Cette niche fiscale reste néanmoins soumise au plafond des 9.000€ de réduction d’impôt pour un célibataire ou 18.000 euros pour un couple.

Ce qui correspond à un plafond d’investissement (dans l’objectif d’optimiser au maximum sa stratégie de défiscalisation) de 50.000 € pour un célibataire et 100.000 € pour un couple 

Comment investir dans une entreprise non cotée et bénéficier d’une déduction sur l’IR ?

  1. Je crée et crédite mon compte Finple par virement
  2. Je sélectionne une entreprise et je deviens actionnaire
  3. Sur ma prochaine déclaration fiscale, je déclare mon investissement et j’obtiens une déduction de 18% du montant de mon investissement.

PEA, une fiscalité avantageuse

Qu’est ce que le PEA ?

Le PEA (Plan d’Epargne en Action) permet à des particuliers d’investir au capital d’entreprises non cotées. Il permet de financer de jeunes sociétés pour les accompagner dans leur croissance. En contrepartie, le PEA offre une fiscalité avantageuse, puisque les plus-values sont exonérés d’impôts.

  • À savoir que l’exonération est acquise au bout de 5 ans.
  • Cependant, les prélèvements sociaux restent dus, au taux de 17,2%.

Il existe deux types

  • PEA classique
  • PEA PME pour financer des Petites et Moyennes Entreprises ou les Très Petites Entreprises.

La principale différence entre ces deux types de plan d’épargne concerne le plafond des versements.

Le plafond des versements atteint :

  • 150.000 € pour un PEA classique
  • 75.000 € pour un PEA PME-ETI

Comment faire pour investir sur un PEA ?

  1. Ouvrir un PEA auprès de votre banque
  2. Charger votre PEA. Vos versements alimentent un compte-espèces.
  3. Les sommes versées sur le compte-espèces permettent d’acheter des titres

Pour plus d’information, contactez votre conseiller sur: investir@finple.com

 

IR ou PEA , comment choisir ?

On ne peut pas cumuler les avantages de la réduction d’impôt sur le revenu à l’entrée et de l’abattement à la sortie sur les plus-values de titre via le PEA.

IR ou PEA, il faut donc choisir.

Investir dans des actions non cotées via le dispositif IR PME 2018 octroie un avantage à l’entrée.

Alors qu’acheter des actions à travers un PEA donne des avantages de défiscalisation à la sortie.  Si les gains sont très importants, il est alors plus avantageux. 

Pour résumer, le choix du PEA est plus intéressant si la plus-value réalisée lors de la revente est très importante. Alors que l’IR assure une défiscalisation dès la première année d’achat des parts. 

Découvrir les entreprises éligibles sur Finple

La plupart des entreprises en financement avec prise de participation au capital sur Finple sont éligibles à la défiscalisation IR, PEA et PEA-PME.

Important

Ces informations sont données à titre indicatif. Elles ne peuvent être utilisées en substitution des textes officiels. Le contribuable reste seul responsable de sa déclaration de revenus. La déclaration des revenus, auprès de l’administration fiscale, dépend de la situation patrimoniale de chaque souscripteur. La réduction (IR, PEA) qui lui est applicable s’opère également dans une lecture globale du patrimoine. Finple vous recommande de faire appel aux institutions compétentes sur ces problématiques.