Le crowdfunding est devenu le levier indispensable des entreprises innovantes pour concurrencer le système bancaire et financer des projets. Revenons sur cet outil de finance collaborative avec un point tout particulier sur l’emprunt obligataire.

Le crowdfunding, une ascension qui continue

Les derniers chiffres énoncés par KPGM et Financement Participatif France parlent d’eux-même : le crowdfunding poursuit sa croissance, entraînant dans son sillage, le développement de nombreuses startups et entreprises innovantes. Les répercussions de cette ascension sont positives, notamment au niveau locale : les citoyens deviennent “consom’acteurs” et participent au développement de leur région.

La finance alternative s’inscrit durablement dans le paysage du financement en France, avec une croissance qui se confirme entre 2016 et 2017, après le pic enregistré en 2016 : en 2015, 297 Millions € de fonds étaient collectés ; en 2016, le montant atteignait 629 Millions € ; en 2017, il se rapproche du Milliard d’euros, à 940 Millions €. La finance alternative confirme son excellente santé, avec une croissance toujours forte (+13 % de projets financés par rapport à 2016), que l’on peut expliquer par le développement des plateformes et l’apparition de nouveaux outils de financement permettant davantage de modèles hybrides. source : Finance Participative

À travers les différentes formes du financement participatif (capital, emprunt obligataire, royalties), ces citoyens-investisseurs reprennent le contrôle de leurs épargnes et favorisent, par leurs investissements, l’émergence de nouveaux projets économiques et entrepreneuriaux. En soi, le crowdfunding rapproche, par le biais des plateformes de financement participatif, les entrepreneurs et les investisseurs.

Olivier MENTEC, Responsable Développement Économique à la Communauté de Communes Châteaubriant Derval, nous donne son avis sur le crowdfunding et les actions menées par lesdites plateformes.

 

L’emprunt obligataire, un outil de financement qui a le vent en poupe

Dans la famille du crowdfunding, le crowdlending ou emprunt obligataire connaît une forte augmentation depuis fin 2017.  Il s’agit d’une solution de financement qui convient parfaitement aux PME-ETI. Il possède de nombreux avantages, et permet entre autre, de financer de l’immatériel au sein des entreprises.

Coté investisseur, l’emprunt obligataire est une manière alternative pour diversifier son épargne, avec un taux de rentabilité attractif.

Vous souhaitez en savoir davantage sur le crowdfunding et la plateforme de financement participatif Finple ?

Découvrez Finple et le crowdfunding