La nouvelle loi de finance 2018 qui se dessine a pour projet de supprimer l’ISF et de créer un nouvel impôt, l’IFI, l’Impôt sur la Fortune Immobilière.

Le gouvernement est en train de définir un nouvel impôt pour orienter l’épargne des contribuables vers l’investissement dans l’économie contributrice.

Ce qui va changer

Les épargnants qui étaient jusqu’alors assujettis à l’ISF, (impôt sur la fortune englobant le patrimoine, les titres et l’épargne) et qui pouvaient déduire jusqu’à 50% du montant de leur impôt en investissant dans le capital de jeunes entreprises (plafond à 45 000€), ne peuvent, à présent, plus profiter de cette défiscalisation avec l’IFI à partir du 1er janvier 2018.
Dorénavant, seul le patrimoine immobilier de plus de 1,3 M€ sera soumis à une imposition non défiscalisable.

Opportunités d’investissement

Un délai a cependant été accordé. Aussi il est possible exceptionnellement jusqu’au 31 décembre 2017 de déduire 50% sur son IFI 2018, en investissant dans le capital d’entreprises éligibles.
Les contribuables ayant un patrimoine immobilier supérieur à 1,3 million d’euros ont donc tout intérêt à investir dans des startups à hauteur de 50 % du montant de leur impôt avant la fin de l’année.

Voici un schéma pour mieux comprendre ce mécanisme.

Finple : opportunité et défiscalisation avec le projet de loi 2018

Découvrir les opportunités d’investissement